See other templatesSee other templates

google plus
twitter
facebook
pinterest
stumbleupon
blogger
delicious
digg

stick reseaux sociaux

Lorsque la passion nous tient, pas facile de résister à certaines choses. Et quand le cœur parle, c’est encore pire. J’avais déjà craqué pour le Citroën P32 (32UL). Étant en Auvergne souvent, j’avais repéré deux camions Berliet dans un terrain. Pendant des années, ces camions m’ont fait des clins d’œil.

En août 2009, je m’en inquiète un peu plus : je recherche des renseignements sur ces véhicules, surtout qui en est le propriétaire et ce qu'ils vont devenir. J’apprends avec stupeur qu’un ferrailleur doit venir les découper dans un proche avenir. Je rencontre la propriétaire qui me confirme les vendre à un ferrailleur. La transaction n’étant pas faite, il est peut-être possible de faire un sauvetage. Encore faut-il que ces camions soient récupérables. Je vais les voir de plus près.

Le plus petit des deux, un plateau ridelles, est arrêté depuis 5 ans environ. J’en fais le tour et il me parait en bon état. La propriétaire m’affirme qu’il fonctionnait très bien avant son arrêt mais qu’il ne passait plus au CT, car le câble de frein à main est cassé et qi'il n'y pas de pièce disponible. Le second, une benne, est arrêté depuis plus de 10 ans et est vraiment malade. Techniquement parlant, le plus petit est plus facile à entretenir je pense. C’est un 8t de PTAC. Le second est un 12t. 

Reste maintenant la négociation pour l’acquisition du plus petit, le "Dauphin". Je ne veux pas l’acheter cher car je ne suis pas sûr qu’il démarre encore. Je donne mon prix qui satisfait totalement la propriétaire. Je l’achète au prix de … la ferraille. Au moins, s’il est irrécupérable, je pourrai le revendre à ce prix et je ne perdrai rien. Mais j’ai confiance et je suis presque sûr d’avoir fait une bonne affaire. C’est l’intuition qui parle.

 

...Veuillez patienter pendant le chargement de la galerie...

 

Devant libérer le terrain, un voisin agriculteur vient le remorquer avec un tracteur : 8 km à faire. Ce trajet se passera très bien, mes premiers tours de roues dedans !!! Nous avions essayé de le démarrer avant le remorquage mais rien à faire. Le moteur semble bloqué. Aïe !!! Lors du remorquage, je passe la 4° vitesse et relâche doucement l’embrayage. Les roues arrière bloquent. Re- aïe !!! J’insiste un peu et là, ce qui devait arriver arriva : le moteur se met à tourner ! Il était tout simplement gommé. 

Après vérification de la qualité de l’huile, un nettoyage du filtre GO, une purge du circuit GO, la vidange du réservoir et l'ajout de GO neuf, nous essayons de le démarrer. Rien à faire. Nous commencions un peu à désespérer. Mais après 1 heure d’effort, le moteur tousse. Et nous réussissons enfin à le démarrer. Quelle joie de l’entendre. Soit, il fume beaucoup mais c’est normal. Il y a de l’humidité dedans et il est froid. C’est un diesel Perkins, moteur robuste. Le moteur tourne vraiment très bien. Nous le laissons tourner quelques minutes puis nous effectuons un arrêt pour contrôle : pas de fuite, le niveau et la qualité de l’huile sont toujours OK, rien d’anormal. Nous redémarrons le moteur qui part au quart de tour. Nous le laissons tourner 30 mn environ. Sans le bouger car sans frein. Je passe chaque vitesse et je relâche un peu l’embrayage pour voir si les vitesses passent bien. Tout est OK.

Vu ces résultats très positifs, je décide donc de me mettre en règle. Avec un certificat d’immatriculation en collection et une assurance.

Une fois les freins remis en service, je pourrai rouler avec. Comme il s'agit d'un petit camion, le constructeur l’a équipé de freins hydrauliques de type Citroën GS. Je dois également remplacer les durits entre la pompe, le réservoir et les distributeurs. Après la purge du circuit de frein, tout fonctionne normalement. Les systèmes de frein dans les tambours sont grippés et ils ne se relâchent pas totalement. Le camion freine un peu en permanence. En l’état, je ne peux pas rouler vite ni aller loin, au risque de chauffer les freins. Mais je dois faire un tour avec. Ce sera donc un petit tour, pas très vite, avec des arrêts fréquents pour faire le tour du camion et vérifier que tout va bien, qu’il n’y a pas d’échauffements anormaux. Je parcours 16 km sur les petites routes du Cantal. Quel bonheur !!!

En mars, je l’amène chez un mécanicien et nous allons démonter et remettre en état les freins à tambours, intervention prioritaire et urgente.


 

Astuce n° 1

Vous souhaitez nous contacter ?

Des formulaires sont accessibles par le menu principale, sous le bouton "Accueil" : pour écrire à l'auteur du site et aux P'tits Gazolineurs. Nous vous répondrons rapidement.

Astuce n° 2

Quand a lieu la prochaine exposition ?

Sur le bord gauche de la fenêtre de votre navigateur, vous trouverez un accès rapide vers la liste des expositions à venir. Nous préciserons à chacune d'elles si nous seront présents.

Astuce n° 3

Vous aimez notre site www.mcda77.com ?

Pour ne manquer aucune nouveauté sur le site, inscrivez-vous à notre newsletter. C'est simple et rapide ! Vous trouverez un accès rapide sur le bord gauche de la fenêtre de votre navigateur.

 

 

Aller au haut